Le Candaulisme fantasme et style de vie

Site dédié au candaulisme
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Etre présent, vivre de loin ou imaginer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cple971
Membre Intime
Membre Intime


Nombre de messages : 65
Age : 63
Localisation : Antilles Paris Provence
Date d'inscription : 02/01/2007

MessageSujet: Etre présent, vivre de loin ou imaginer   Mer 16 Mai - 13:17

Une dimension du candaulisme qui me semble diviser notre communauté en 2 tendances et qui n a pas été evoquée à ce jour ici je crois:

il y a ceux qui n imaginent pas ne pas etre present au coté de leur epouse pour vivre l experience candauliste
ceux qui sont capables de pousser leur epouse à vivre quelque chose avec un autre homme et qui ont leur plaisir à préparer ce genre d evenements , à imaginer ce qui peut se passer , puis à ecouter l epouse raconter les evenements et les emotions qu elle a ressenti

J ai mis le doigt sur cette difference le jour où un ami que je pensais tres proche de moi sur sa facon de vivre ces choses ma raconté le plaisir qu'il avait eu en poussant son epouse à aller à un rendez vous avec n homme avec lequel ils avaient deja eu une experience d exhibition poussée de son epouse .
Lorsqu'il ma decrit comment il avait vecu ce moment en solitaire avec son imagination j ai trouvé cela excitant mais j ai aussi réalisé que je n'aurais pas pu vivre cela tant la necessité d etre present physiquement etait importante dans mon plaisir

Quel est votre positionnement la dessus, vos experiences, votre vécu.....et votre imaginaire
Etre forcement present ou non.....j ouvre le débat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Penn ar Bed
Assidu(e)
Assidu(e)


Nombre de messages : 42
Age : 60
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Etre présent, vivre de loin ou imaginer   Mer 16 Mai - 14:42

Bonjour,

Je ne suis quant à moi que dans l'immaginaire, le fantasme.
Cela di je pense que je préfèrerais être présent.

Effectivement, le compte rendu (circonstancié ...bien sur IoI) est excitant.
Toutefois, le "trouble" que j'ai pu ressentir quand mon épose dansait un slow avec un autre est souce d'émotions bien plus fortes ce qui m'incite à penser qu'être présent m'apporterai plus.

Vous parlez d'exhibition "appuyée" qu'est à dire ?
Ce genre de scénarii m'attire, je suis donc heureux de pouvoir partager des expériences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcus
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 162
Age : 59
Localisation : Suisse, Lausanne
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Etre présent, vivre de loin ou imaginer   Mer 16 Mai - 15:08

Je n'ai jamais vécu une expérience candauliste sans être présent. J'aime voir ma femme faire l'amour. Mon imagination étant galopante je peu très bien me projeter dans la situation ou je suis absent mais dans le cadre d’une soumission. Soumission à mon épouse qui sachant que j'aime la voir, me priverait de ce plaisir pour ensuite me raconter ou non selon son humeur, sa partie de jambes en l'air. Le fantasme du candauliste soumis est très excitant pour moi et comme j'ai été, avec ma 1ere femme un homme jaloux, je ne sais pas si dans cette situation ce sentiment serait difficile à contrôler. Sans parler de plaisirs accentués entre l'une ou l'autre situation, le fait de laisser ma femme seule avec un amant demande une complicité totale entre nous et une magnificence de notre amour. Peut être à essayer effectivement....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atimpact.ch
bigouyon
Membre Intime
Membre Intime


Nombre de messages : 97
Age : 53
Localisation : Proche Macon 71
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Etre présent, vivre de loin ou imaginer   Mer 16 Mai - 17:57

Toujours été présent, mais je peux imaginer dans le cadre d'une soumission comme évoqué si dessus ne pas l'être.
Par contre, madame ne semble pas du tout d'accord pour que je sois absent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cple971
Membre Intime
Membre Intime


Nombre de messages : 65
Age : 63
Localisation : Antilles Paris Provence
Date d'inscription : 02/01/2007

MessageSujet: Re: Etre présent, vivre de loin ou imaginer   Mer 16 Mai - 20:16

Pour etre precis en ce qui me concerne j ai toujours été présent, avec beaucoup de plaisir dans les experiences de type candaulistes que j ai vecu avec elle , dont les experiences d exhib appuyées comme dit Penn

A ce sujet, je précise que nous sommes venus à ce domaine par la photo et la presentation à d autres hommes uniquement voyeurs. dans ce cas il s agit dans le scenario de base de trouver la bonne personne ( c est vrai dans tous les fanatsmes ) et dasn un endroit protégé ( maison ou chambre d hotel ) de lui presenter ou de lui faire decouvrir l'epouse dans sa plus complète intimité soit à issue d un strip ou d n jeu ou d une mise en situation visant à rendre maximal le trouble et l emotion des 3 personnes

Cette parenthese à l intention de penn etant fermée , je dois dire bien sur que mon imagination a deja ete sollicitée a priori ou a posteriori lorsque mon epouse me parle de situation ou elle a attirée l attention d un inconnu ou suscitee une demande de sa part....j aime lui faire preciser les details les circonstances ou imaginer des developpements de cette situation

Ce qui m a surpris dans le cas de mon ami c est qu on avait en effet vecu des situations assez analogues et para llèles puisqu apres que je lui ai parlé de mes experiences il avait reussi a mettre son epouse dans le meme type de situation ( en lui placant en fait par surprise dans un lieu et avec un complice qui avait su l amener, pour un première fois à se montrer entierement nue devant lui ) il avait ensuite travailler son epouse au corps pour qu elle accepte un RV seule avec cet homme l encorageant à lui repondre au telephone. Il n etait donc pas question de soumission du tout à l epouse et lorqu elle avait accepté il m avait expliqué le plaisir qu'il avait eu même absent a imaginer la situation et à se la faire raconter au retour de l epouse

J avais alors enser que cela me serait assez diffcile à moi( en tout cas que le plaisir serait d une autre nature ) j avais meme imagine que la rencontre pourrait etre enregistree sur magnetophone avec la complicite de l epouse naturellement pour amener un element supplementaire de voyeurisme (auditif )

voilapour les precisions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mandrake
Membre Intime
Membre Intime
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 38
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: Etre présent, vivre de loin ou imaginer   Jeu 17 Mai - 0:56

Bon, pour info, je signale à tout le monde que ma femme et moi n'avons pas encore vécu la réalité candauliste. Tout ce qui va suivre n'est donc né que dans notre imaginaire.

Lorqu'on évoque le passage à l'acte, ma femme et moi parlons souvent de différents scenarii possibles. Dans un certain nombre de cas, je serais absent -du moins les premières fois-. Si, si. Pourquoi ? Je vais vous le dire (voilà que je me mets à parler comme Sarkozy maintenant... lol! ).

Ma compagne est d'un naturel plutôt réservé et timide. Comme elle a besoin de se sentir bien pour se "lâcher", elle m'a souvent emboîté le pas sur des histoires où elle serait seule avec lui et moi... pas trop loin quand même. Je sais que ça peut paraître bizarre et on en a d'ailleurs beaucoup parlé. Elle a justifié ce désir d'intimité avec un autre pour la raison qu'elle s'imagine volontiers intimidée ou perturbée par ma présence. L'impression gênante qu'elle serait en "représentation" devant moi. Sans spontanéité, sans rien quoi... Ce à quoi, je lui ai répondu que je n'y verrais aucun incinvénient, mais alors là, faudrait avoir vachement confiance en l'autre homme ! Pas facile ça, surtout si c'est un quasi-inconnu pour nous. scratch

Je sais ce qu'on va dire des cocus etc. Mais force est de constater qu'un tel type de relation s'apparente au "cocufiage consenti" ou "cocufiage volontaire". Loin de moi la volonté de me définir comme "cocu". Mais laisser libre sa compagne vivre ou ressentir des choses avec son amant du moment, sans possibilité de voir ou de ressentir soi-même en tant que spectateur l'érotisme de la scène, c'est lui donner la possibilité de ne pas partager l'intégralité du moment avec nous, le mari... Elle peut (ou pas) développer son jardin secret avec lui, à plus forte raison si elle le voit régulièrement. Mais est-on là encore dans le strict champ du candaulisme (plaisir de voir sa compagne jouir dans les bras d'un autre) ou de la vie à trois (même temporaire) ? Je me pose toujours la question, et je sais qu'elle aussi se la pose encore ! afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cple971
Membre Intime
Membre Intime


Nombre de messages : 65
Age : 63
Localisation : Antilles Paris Provence
Date d'inscription : 02/01/2007

MessageSujet: Re: Etre présent, vivre de loin ou imaginer   Jeu 17 Mai - 16:20

En reponse au message de Mandrake, je souhaite preciser que si j ai evoqué ce sujet c est purement dans l exprit candauliste....je sais qu'il y a des centaines de fnatasmes ou d experiences vecues dites de "cocu content " dans laquelle la femme vit loin du mari une relation sexuelle voire amoureuse et lui raconte la chose...il est vrai que ces hommes peuvent etre heureux de leur position d acceptation e soumission voire d humiliation.....mais ce n est pas mon trip du tout

Dans le cas de ce couple ami que je cite ce qui m a troublé est que le mari est typiquement candauliste, qu on a echangé longuement et qu on se sentait comme 2 freres jumeaux qu'il a amené sa femme à tenter des choses et que c est lui qui l a poussée egalement à avoir des contacts directs avec la troisieme personne.....
son plaisir se situait plutot dans l anticipation de la situation, dans le fait que son epouse finissait par accedder à sa demande ( non sans en avoir quelque emotion ) et qu apres avoir experimente ce contact en face à face durant lequel lui vivait intensement son experience imaginaire elle lui racontait dans les details ce qui se passait....il faut du reste dire que les choses qui se sont passées restaient tres raisonnables meme si elles etaient vecues avec force par la dame....l amant lui avait dit comment il voulait qu elle s habille il est allé l attendre a la sortie de son travail e voiture l a amene dans un coin un peu tranquille mais en ville et l a caressee un peu en la deshabillant à demi comme le font des ados . enfin dernier point et non des moindres ensuite ce couple a continue à rencontrer l homme mais ensemble pour aller plus loin.

Mandrake la reaction de ton epouse est me semble t il assez caracteristique du monde feminin. Mon epouse m a fait ce type de reponse lorsque j evoque avec elle la possibilité qu elle explore avec une femme sa curiosite bi....je pense qu on peut creuser le sujet ici et sur ce point les temoignages feminins seraient bien sur precieux

Pour avancer avec ton epouse je crois qu il y a cependant des pistes.;;l une d entre elle consistant à la placer dans une situation dont vous avez parlé un peu par surprise...on peut developper si ca t interesse

Bonne journee à tous et toutes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cple971
Membre Intime
Membre Intime


Nombre de messages : 65
Age : 63
Localisation : Antilles Paris Provence
Date d'inscription : 02/01/2007

MessageSujet: Re: Etre présent, vivre de loin ou imaginer   Mer 23 Mai - 19:52

C est vrai que c est un peu decevant de lancer un forum quelques heures avant le pont de l ascension.....je pensais pourtant que le theme etait interessant celui de la distance par raport à l evenement, du passage du toucher au visuel à l'auditif et l'imaginatif seul

Mais il faut etre sans doute plus attentif au timing comme on dit dans le monde mediatique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eddy
Membre Intime
Membre Intime
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 48
Localisation : Champagne
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Etre présent, vivre de loin ou imaginer   Jeu 24 Mai - 19:48

Ma pauvre petite expérience m'a fait goûter aux deux je dirais...
En effet madame est partie devant nous attendre dans la chambre et je suis resté avec notre complice qui lui est parti la rejoindre 10 min plus tard et moi j'ai rejoint tout ce petit monde 30 min après notre ami...
Disons qu'à l'origine c'était un peu une volonté de madame qui a vite fait l'unanimité du trio lors de la discussion à la table d'une brasserie qui précédait notre petit jeu...
Et bien je dois dire que les 30mins passées seul à imaginer ont été très très fortes émotionnelement parlant, même si tous les deux m'avaient promis de ne pas "consommer" avant mon arrivée ( et ce fut respecté)...
Je les ai trouvé partiellement dénudés et très enlacés...
Toujours est-il que ce fut une autre émotion de se joindre à eux, mais quand même moins forte que celle que j'avais vécue juste avant de pousser la porte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cupido
Inscrit(e)
Inscrit(e)


Nombre de messages : 4
Age : 65
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Etre présent, vivre de loin ou imaginer   Jeu 31 Mai - 11:29

S'il m'est arrivé de vivre ces deux facettes du candaulisme (mon épouse a eu plusieurs amants dont je n'ignorais rien), je préfère de loin être présent lors de ses ébats : le fait de sentir l'excitation de son/ses partenaire(s), la voir donner du plaisir et faire l'amour dans d'autres bras, lire toute la complicité du monde dans ses yeux, voir d'autres mains la toucher, l'entendre manifester son plaisir et la voir jouir enfin constitue à mes yeux une émotion bien plus intense que mon imagination - bien fertile pourtant ... - ne comblera jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valo27
Inscrit(e)
Inscrit(e)


Nombre de messages : 5
Localisation : evreux
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Etre présent, vivre de loin ou imaginer   Dim 3 Juin - 21:19

Nous vivons une relation candauliste depuis plus de 10 ans. Nous avons contacté un homme par annonce, de notre profil pour avoir aussi une discussion possible sur différents sujets. Il est devenu un ami. Il continue à venir chez nous, mais plus occasionnellement.
Il vient lorsque nous sommes tous les deux ma femme et moi, mais aussi seul, que je sois au courant ou non. Ces deux façons ont leur charme.
Quand je suis là, je peux constater que ma femme est capable d’avoir une sexualité autonome en dehors du couple, qu’elle est capable d’avoir du plaisir, de jouir fortement sans moi. C’est assez fascinant de suivre la montée de son désir, avoir du recul sur l’acte sexuel qu’elle accomplit, ce que l’on ne peut pas bien faire quand on est acteur. C’est un délice pour les yeux et les sens. Seule, ce genre de relation peut amener des émotions pareilles. J’aime la voir se faire embrasser, moment où on se dit qu’elle vous échappe, voir la main de son amant se glisser dans sa culotte pour atteindre son sexe, la voir se faire pénétrer. Ce moment est toujours intense, le sexe dressé de son amant s’enfonce en elle, les gémissements étouffés suivent jusqu’à l’éjaculation que je devine car elle se contracte..
En revanche, quand ils sont seuls tous les deux, seule mon imagination travaille. Elle n’est plus ma femme mais une maîtresse avec son amant. Se lâche-t-elle davantage ? Je le pense, mais je ne suis certain de rien. Quand, je reviens, je lui demande si ça été. Elle me répond toujours évasivement « c’était bien, comme d’habitude, que veux tu que je te dise d’autre ». Les femmes sont pudiques, elles ne racontent pas les détails. Sorte de honte de se lâcher plus qu’à l’accoutumée et avec un autre que son mari? Mais je pense, imagine tout du moins qu’elle est plus soumise à son amant , auquel j’avais demandé de lui imposer des positions plus « obscènes » pour qu’elle montre et livre mieux son sexe, de lui imposer, avec douceur une fellation qu’elle ne pratique pas avec moi. Quand, je contacte son amant, notre savoir vivre, notre discrétion réciproque nous empêche de dire ce qui s’est passé. Mais cela reste toujours sans vulgarité...
Alors, je l’imagine culotte baissée devant lui assis dans le fauteuil, ou allongée sur le lit, sur le ventre , jambes écartées laissant voir sa vulve, se cambrant à la demande de son amant pour s’offrir davantage. Je la vois aussi agenouillée devant lui se faire pénétrer la bouche, ce qu'elle me refuse. Son amant m’a affirmé qu’elle s’exécutait. Je ne lui demande pas pour ne pas la mettre dans l’embarras J’espère qu’il la possède vigoureusement enfin. Elle parait toujours épanouie quand je la retrouve. Le soir nous refaisons l’amour ensemble. Je lui dis « c’était bon qu’il profite de ton corps se fasse du bien en toi ». Elle acquiesce et jouit. Pour mon bonheur.
Voici les sentiments qui m’habite dans les deux cas. Il faut néanmoins une grande complicité avec sa femme pour agir en toute liberté. Nous avons maintenant 56 et 57 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cple971
Membre Intime
Membre Intime


Nombre de messages : 65
Age : 63
Localisation : Antilles Paris Provence
Date d'inscription : 02/01/2007

MessageSujet: Re: Etre présent, vivre de loin ou imaginer   Jeu 7 Juin - 12:12

Valo ton temoignage est extremement interessant je pense que la question comment est ma femme sexuellement quand je ne suis pas là est l un des moteurs les plus forts du comportement candauliste....moteur inépuisable du reste puisque la réponse est impossible à avoir....elle demeure enfouie dans les pensee intimes voire inconsciente de nos epouses, leurs fantasmes non dits leurs reves

quelle facon de s en approcher;;;;la plus agreable est certainement les confidences de l epouse sur ses fantasmes ses pulsions ou ses experiences passées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etre présent, vivre de loin ou imaginer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etre présent, vivre de loin ou imaginer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'enfer pour les mécréants.
» Le passage de l'anxiété paralysante à l'état de bien être
» Etre mort à la vie pour vivre après la Mort
» vivre heureux dans un monde de fou
» Vivre sans stress

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Candaulisme fantasme et style de vie :: Forums Publiques :: La place du village-
Sauter vers: